Qu’est-ce que la psychologie de type paranoïde ?

type paranoïde

La schizophrénie est une psychose. Elle entraine des troubles d’émotions et de pensée. Cette maladie mentale amène sa victime à voir des hallucinations et à entendre des voix irréelles. Elle engendre ainsi une dépression au patient. Cette psychose peut avoir différentes formes. Parlons en particulier de la schizophrénie paranoïde.

La schizophrénie paranoïde, c’est quoi ?

La schizophrénie paranoïde peut se traduire comme l’expression d’idées délirantes, d’hallucinations visuelles et auditives chez une personne. Elle affecte particulièrement les fonctionnements cognitifs du cerveau. En général, la personne se perçoit comme victime de persécutions. Elle croit certainement que d’autres personnes de son entourage veulent lui tendre des coups tordus. Ces idées délirantes amènent donc le schizophrène à se défendre et à se comporter bizarrement. Ainsi, la personne vit quotidiennement dans des moments de dépression. Elle peut même effectuer des actes suicidaires qui constituent des dangers réels pour sa propre personne.

Les symptômes de la schizophrénie paranoïde

La schizophrénie paranoïde peut avoir des symptômes très variés que seuls les psychologues peuvent découvrir. Elle se fait voir comme une simple crise d’adolescence lorsqu’elle débute à cette phase de la vie. Le schizophrène ne peut plus distinguer la réalité de l’imaginaire. Il rencontre un déséquilibre mental. Les signes de cette maladie peuvent être différents chez chaque personne. Cependant, on note des symptômes communs :

– Hallucinations visuelles et auditives ;

– Colère et anxiété ;

– Désintéressement ;

– Troubles de mémoire ;

– Refus de s’ouvrir à l’environnement extérieur ;

– Méfiance.

Les causes et le traitement du délire paranoïaque

Les origines de la schizophrénie paranoïde ne sont pas encore fondées. Les spécialistes estiment, pourtant, que les facteurs génétiques pourraient être des responsables. En outre, les personnes antérieurement exposées à des expériences troublantes ou tragiques peuvent dans le futur devenir schizophrène paranoïaque. Il n’est pas rare de voir des cas de schizophrènes qui ont été victimes de parents négligents lors de leur enfance. Par ailleurs, le traitement de la schizophrénie paranoïde consiste à donner des médicaments antipsychotiques au malade. Les spécialistes conduisent, pourtant, le malade à reconnaître qu’il a un problème avant de proposer la thérapie. Malgré le fait que cette maladie ne se guérit pas, le soutien des proches est nécessaire pour un schizophrène.