Définition de la schizophrénie

la schizophrénie

La schizophrénie entraine des hallucinations chez sa victime. Durant les crises, le schizophrène se voit dans l’incapacité d’organiser des actions normales et effectue des actions délirantes. Cette maladie mentale est surtout rencontrée chez les personnes adultes. Sa cause n’est pas vraiment fondée, mais peut être d’ordre génétique.

Comprendre la schizophrénie

La schizophrénie est une maladie mentale entrainant une dépression et des actes non réfléchis chez sa victime. Elle affecte particulièrement les émotions, la pensée et la mémoire. Au début de la maladie, la personne rencontre souvent des déficits cognitifs. Chez une personne normale, le cerveau les cellules nerveuses font des échanges en se transmettant des messages. Ce fonctionnement du cerveau existe également chez un schizophrène, mais s’effectue de façon anormale. La malade peut ainsi adopter une autre personnalité d’un moment à un autre. En pleine dépression, il n’est pas conscient des actes anormaux qu’il commet.

Qu’éprouve une personne atteinte de la schizophrénie ?

Ainsi, un schizophrène rencontre une instabilité mentale. En général, il a du mal à entretenir une relation normale avec son entourage. En effet, une personne souffrant de schizophrène perçoit d’autres idées ou imaginations. Elle croit, par exemple, entendre des voix et vit dans des moments d’hallucinations. Le schizophrène pense réellement certaines personnes ne lui veulent que du mal. Ainsi, il agit de façon bizarre et choquante durant la dépression. Vu que cette maladie affecte les émotions et la pensée, elle amène le malade à se désintéresser à plusieurs choses et faits de la vie comme l’hygiène et l’habillement.

La schizophrénie chez les jeunes

La schizophrénie peut s’apparaitre de façon progressive ou soudaine chez une personne. Sur l’échelle mondiale, des études statistiques montrent que la schizophrénie affecte environ 1% de la population. Cette maladie dépressive touche surtout les personnes âgées de 16 à 30 ans. Il est rare de la rencontrer chez les enfants (schizophrénie juvénile) et les adultes de plus de 30 ans (schizophrénie tardive). La schizophrénie affecte plus les hommes que les femmes. Elle fait partie des maladies qui entrainent plus d’invalidité chez les jeunes. Bien que ses causes exactes ne soient pas bien fondées, la schizophrénie est souvent fréquente chez une personne qui a une vie instable (parents dominateurs ou négligents) ou qui a vécu des expériences traumatisantes.