Schizophrénie paranoïde

La schizophrénie se caractérise par des difficultés à partager l’interprétation du réel.

Types de schizophrénies

Schizophrenie-simple-0

Schizophrénie simple

Appelée psychoses blanches, la schizophrénie simple est une tendance à l’isolement et rarement un syndrome délirant.
Schizophrenie-dysthymique

Schizo hébéphrénique

Lors d’une schizophrénie hébéphrénique, ou hébéphrénie, ce sont le retrait et le syndrome dissociatif qui sont mis en avant.
dysthymique

Schizophrénie dysthymique

Les formes dysthymiques de la maladie mentale sont accompagnées de signes maniaques dépressifs. Elles ressemblent aux troubles bipolaires.
Schizophrenie-catatonique

Schizophrénie catatonique

Le traitement de la schizophrénie catatonique consiste à maintenir une bonne alimentation et une vie relationnelle.

‘Il est important de réagir rapidement dès l’apparition des premiers symptômes de schizophrénie. En effet, plus on intervient tôt, plus le traitement est efficace.’

Schizophrénie : diagnostic

Syndrome à début progressif

Les premiers symptômes de la schizophrénie sont l’hystérie, l’abandon d’un emploi, l’échec inhabituel d’un examen…

Schizophrénie : Début brutal

La forme de la schizophrénie à début brutal se manifeste généralement par une bouffée délirante aiguë. D’autres critères peuvent également être typiques à la maladie mentale : angoisse, anxiété, dépression, psychose, boulimie, paranoïa… On distingue les traits de caractère skisoïde, un grand vide affectif et un changement d’humeur.

Schizophrénie et la dépression

Entre 10 à 15 % des personnes schizophrènes se suicident. Ce constat se manifeste surtout lors des premières années de la maladie. Près de la moitié des schizophrènes ont réalisé au moins une tentative de suicide. Ces actes sont dus à des périodes de dépression qui doit être traitée.

Schizophrénie

La schizophrénie affective appelée également trouble schizoactif ou schizophrénies dysthymiques désigne un trouble mental combinant symptômes d’un trouble bipolaire et symptômes d’une schizophrénie.

Schizophrénie affective

La schizophrénie dysthymique provoque des anomalies auditives, des délires, la paranoïa, un langage et des procédés organisés. Cette maladie affecte surtout l’émotion et la cognition.

Schizophrénie dysthymiques


La schizophrénie affective fait partie des troubles psychotiques ainsi qu’au spectre de la schizophrénie. Ce spectre inclut schizophrénie, trouble de la personnalité schizotypique, troubles délirants…

Spectre de la schizophrénie

La schizophrénie infantile fut mentionnée par Howard Potter pour la première fois en 1933. Ce terme a ensuite été abandonné aux États-Unis à cause des confusions avec l’autisme et fut remplacé par schizophrénie précoce.

Schizophrénie infantile